Précautions d'emploi

Les huiles essentielles sont de véritables concentrés des forces vivifiantes, apaisantes et fortifiantes de la nature. Elles sont très puissantes et sont donc à utiliser avec modération et avec précaution:

 

1. Par précaution, les 3 premiers mois de toute grossesse interdisent l'emploi des huiles essentielles. D'une manière générale, nous déconseillons l'usage d'huiles essentielles pour les femmes enceintes.

 

2. Les huiles essentielles ne doivent pas être appliquées sur les muqueuses. On ne peut jamais appliquer d'huiles essentielles pures sur les yeux, le nez, de même que dans le conduit auditif ou les zones ano-génitales. Elles doivent être tenues hors de portée des enfants.

 

3. Certaines huiles peuvent être irritantes pour les peaux sensibles (en particulier les huiles "épicées" comme celles de cannelle, de clous de girofle par exemple). Il est donc recommandé de ne pas appliquer ces huiles pures sur la peau. Mieux vaut les diluer dans une huile végétale (jojoba, amande douce, noisette, ...) De manière générale, nous vous conseillons d'effectuer un essai d'application dans le pli du coude avant toute utilisation à l'état pur sur la peau. Les personnes allergiques devront prendre la précaution préliminaire d'un test allergique aux huiles essentielles.

 

4. Pour une application sur la peau, ne dépassez pas 8 gouttes: n'oubliez pas que les huiles essentielles sont très puissantes...

 

5. Après massage ou application cutanée, il faut toujours se laver les mains.

 

6. Ne jamais injecter d'huiles essentielles par voie intraveineuse ou intramusculaire.

 

7. Certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes (agrumes: citron, mandarine, orange, pamplemousse) Après application de ces huiles, ne pas s'exposer au soleil.

 

8. L'huile essentielle de menthe poivrée ne s'applique jamais sur une surface étendue en raison de la réaction glacée qu'elle provoque. Cette même huile essentielle sera strictement contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que pour les nourrissons de moins de 30 mois.

 

9. En cas d'absorption ou d'instillation accidentelle, ingérer ou appliquer une huile végétale grasse pour diluer l'huile essentielle (olive, tournesol) puis adressez-vous au centre anti-poison.

 

10. Pour une prise orale de 2 ou (maximum !) 3 gouttes d'huile essentielle (toujours privilégier l'application sur la peau), un comprimé neutre constitue le support le plus adéquat. A défaut, vous pouvez utiliser un morceau de sucre de canne (ou du miel liquide ou du sirop d'érable). Ne pas abuser des huiles essentielles par voie orale.